Please wait...
/
https://clarolineconnect.univ-lyon1.fr/
/
/themes/lyon-1/bootstrap.css?v=3371d7f312bd1ffce4432176f54dff3a
en
It appears that you're using an unsupported web browser. To enjoy a pleasant and bug-free experience, please use a recent version of a major browser (http://browsehappy.com). Internet Explorer is supported from version 11.
Loading...

 MODALITÉS D'ENVOI

                                                       Centre National de Référence des Légionelles

                                                        Institut des Agents Infectieux

                                                        Groupement Hospitalier Nord

                                                        Bâtiment O – CBPN 3ème étage

                                                        103 Grande-Rue de la Croix Rousse

                                                        69317 LYON Cedex 04

 
 CONDITIONS D'ENVOI DES  SOUCHES 

      Le milieu de transport doit être ensemencé avec une culture pure (sub-culture à partir d'une colonie). Une surfacturation sera réalisée en cas de souches contaminées.

  • Milieu adapté aux légionelles. BCYE sur milieu gélosé en tube ou boite
  • envoi à température ambiante
  • envoi dans un triple emballage selon la réglementation en vigueur pour le transport des matières infectieuses.

 CONDITIONS D'ENVOI DES

 PRÉLÈVEMENTS     BIOLOGIQUES

     Comme pour les souches, il appartient à l'expéditeur de préparer l'envoi du produit biologique en tenant compte de la réglementation en matière de transport des matières infectieuses (Norme de la classe 6.2 de l'ONU).

     Tous les prélèvements doivent être envoyés à température ambiante (ou +4°C pour les prélèvements pulmonaires)

  • Prélèvements pulmonaires (LBA, expectorations, liquide pleural, biopsies) prélevés sur poudrier adapté, envoi du prélèvement primaire sans fluidifiant.
  • Urines prélevées dans un poudrier stérile, un tube avec ou sans borate.
  • Sérum prélevé sur tube sec, il est possible d’envoyer le sérum déjà centrifugé et décanté.
  ISOLATIONS      

     Tout transport de matériels biologiques potentiellement infectieux demeure sous l'entière responsabilité de l'expéditeur. Les modalités de transport des matières infectieuses sont fixées par l'arrêté du 5 décembre 2002 modifiant l'arrêté du 1er juin 2001 relatif au                     transport des marchandises dangereuses par route (dit « arrêté ADR »).

     Il est recommandé de suivre le Guide sur la sécurité du transport des matières infectieuses et des échantillons de diagnostic publié par l'OMS. Vous pouvez obtenir des informations complémentaires sur l'envoi d'échantillons biologiques humains et de                                   microorganismes pathogènes sur le site :http://www.lyon.inserm.fr/RiskBio/EnvoiEchantillons/index.html.