Please wait...
/
https://clarolineconnect.univ-lyon1.fr/
/
/themes/lyon-1/bootstrap.css?v=3371d7f312bd1ffce4432176f54dff3a
en
It appears that you're using an unsupported web browser. To enjoy a pleasant and bug-free experience, please use a recent version of a major browser (http://browsehappy.com). Internet Explorer is supported from version 11.
Loading...
Diagnostic ou confirmation de diagnostic

Différentes méthodes peuvent être utilisées au CNR :

- Recherche d'antigènes urinaires de Legionella par technique immuno-chromatographique sur membrane (BinaxNOW Legionella®), par immunofluorescence (Sofia®) et par ELISA (EIA Binax).

Chauffage systématique des urines positives : 100°C pendant 5 min suivi d’une centrifugation à 1000 g pendant 15 min avant analyse pour éliminer les faux positifs (dénaturation protéique) quel que soit le test utilisé (cf. protocole de chauffage d'un échantillon d'urines dans Infos pratiques).

 Dans certains contextes : concentration des urines par centrifugation à l’aide des tubes Amikon Ultra-4 Ultracel-10k (Millipore®)

- Mise en culture de prélèvements pulmonaires sur milieux spécifiques (BCYE, BMPA, MWY)

Descours G, Cassier P, Forey F, Ginevra C, Etienne J, Lina G, Jarraud S. J Microbiol Methods. 2014, 98: 119-21.

Co-culture de prélèvements pulmonaire sur tapis amibien réalisée en milieu PAS (Page’s amoebic saline) ou par la technique Amoebae Plate Test (Test APT) nouvellement développée par le CNR et qui est la méthode utilisée depuis 2015.

Descours G, Suet A, Ginevra C, Campese C, Slimani S, Ader F, Che D, Lina G, Jarraud S. J Clin Microbiol. 2012 Feb 8.

 
- Détection d'ADN de Legionella par amplification génique spécifique du genre Legionella et de l'espèce Legionella pneumophila ou  par amplification spécifique de Legionella pneumophila sérogroupe 1, à partir de prélèvements pulmonaires ou autres prélèvements pathologiques. 
  • Utilisation du réactif Diagénode® (Legionella species and Legionella pneumophila Real-time PCR)
  • PCR en temps réel multiplexe, développée par le groupe Européen ESGLI (Mentasti et al ; Eur J Clin Microbiol Infect Dis. 2015). Cette PCR cible une région spécifique de l’espèce Legionella pneumophila d’une part et une région spécifique du sérogroupe 1 de cette même espèce permettant son identification simultanément à la détection de l’espèce.
  •  PCR universelle 16S pour les produits pathologiques provenant de sites habituellement stériles
  • PCR spécifique du sérogroupe 1 de L. pneumophila (Lp1) applicable aux prélèvements environnementaux et aux prélèvements cliniques. Mérault N, Rusniok C, Jarraud S, Gomez-Valero L, Cazalet C, Maurin M, Brachet E, Aegerter P, Gaillard JL, Etienne J, Herrmann JL; the DELPH-I group, Lawrence C, Buchrieser C. Appl Environ Microbiol. 2011;77:1708-17.
  • PCR-séquençage de la région intergénique 23S-5S pour identifier les espèces de Legionella non pneumophila. Grattard F, Ginevra C, Riffard S, Ros A, Jarraud S, Etienne J, Pozzetto B. Microbes Infect. 2006;8:73-83.

 

- Sérodiagnostic par ELISA (kit commercialisé) ou par immunofluorescence indirecte à l’aide d’antigènes préparés selon la méthode de Taylor et al. sur sacs vitellins d’embryons de poulet (Public Health Laboratory, Colindale, UK). Des antigènes polyvalents et monovalents de l’ensemble des sérogroupes et des espèces de Legionella sont ainsi préparés par le CNR.