Envoi de souches :

Toute souche de légionelles d'origine humaine isolée en France doit être adressée au CNR des légionelles :

La collection unique de toutes ces souches permet de documenter la banque de données des profils de restriction de l'ADN des souches obtenus par électrophorèse en champ pulsé. Ce typage moléculaire systématique a pour but de rechercher les souches ayant un profil identique et donc probablement issues de la même source de contamination et à l'origine d'épidémies. La technique d'électrophorèse en champ pulsé est utilisée au CNR-L depuis 1996. La banque de données contient actuellement les profils de plus de 3500 souches dont 1000 souches d'origine cliniques. Cette technique a été évaluée et standardisée lors d'une enquête européenne du groupe EWGLI à laquelle le CNR-L a participé en 1998.

La fiche de renseignements doit être remplie avec le plus de précisions possibles et être joint à chaque souche envoyée. Les renseignements cliniques et épidémiologiques sont indispensables pour accomplir l’expertise demandée.

Fiche d’envoi de souche d’origine humaine

 

Vous pouvez envoyer des souches environnementales au CNR :

- pour expertise d'identification 

Les souches doivent être envoyées avec une fiche de demande et un bon de commande. Fiche d'envoi de souches environnementales pour identification

La fiche de renseignements doit être remplie avec le plus de précisions possibles et être jointe à chaque souche envoyée. Il est également recommandé de joindre l’expertise d’identification des souches, réalisés par le laboratoire expéditeur.

 

- pour typage moléculaire et comparaison à une souche d'origine clinique

Seules les souches issues de prélèvements environnementaux entrant dans le cadre d’investigations pour lesquelles on dispose d’une souche clinique seront analysées.

La  comparaison de(s) la souche(s) clinique(s) et des souches environnementales est effectuée à la demande du médecin inspecteur de l'ARS (Fiche de demande de typage et comparaison). Les souches environnementales sont envoyées au CNR par le laboratoire qui a effectué les analyses.

Cet envoi doit être accompagnée d’une fiche d’identification remplie par le laboratoire expéditeur : Fiche d’envoi de souches environnementales pour typage à la demande de l’ARS.

Dans le cadre de l’investigation de cas groupés, le nombre de souches envoyées pourra être discuté avec le CNR (en général 5 colonies par prélèvement, selon la norme NFT 90-431), les autres colonies sont conservées par le laboratoire jusqu’à la fin de l’enquête épidémiologique et environnementale.

L’envoi porte en priorité sur les souches du même sérogroupe que les souches cliniques isolées lors de l’enquête (exemple : Legionella pneumophila sérogroupe 1).

En période d’alerte et en concertation avec les différents partenaires de l’investigation, les souches identifiées peuvent être envoyées dès que possible (à J4 ou J5) sans attendre les résultats définitifs  à J10 (norme NFT 90-431 avec l'annexe 2005).

Les laboratoires sont soumis à une obligation de conservation des souches Legionella d’origine environnementale pendant 3 mois dans les conditions fixées par le code de la santé publique et la réglementation relative aux Installations Classées pour la Protection de l’Environnement (ICPE).